mardi 24 janvier 2017

Le Silence des Dragons, tome 1 - Chronique

"Je te suis, petite deux-pattes. Mon sort est entre tes mains..."

Le Silence des Dragons, tome 1 : Dracaenars
Alizée Villemin
Éditions Lune Écarlate
180 pages

Lorsqu’une fille d’aubergiste fougueuse et sans le sou découvre un artefact aussi ancien que mystérieux ; lorsqu’une jeune noble délicate, en quête d’amour-propre, part à la recherche d’un peuple éteint depuis des siècles... Alors peut-être tout n’est-il pas perdu ? Peut-être réussiront-elles à mettre fin au Silence des Dragons...
 
Au mois de décembre 2016, je découvrais la plume d'Alizée Villemin avec le premier tome de sa série steampunk, Lady Falkenna. Si vous vous souvenez bien de mon avis, cela avait été une excellente lecture (et sinon, la chronique est ici... Allez zou ! Vous pourriez louper quelque chose...). Et vous savez quoi ? Rebelote ici ! J'ai adoré ce premier tome de sa nouvelle série fantasy ! Décidément, je crois que j'ai un bon feeling avec ce que propose cette auteure... En tout cas, un grand merci à elle pour l'envoi de ce livre et pour sa patience !

Avec le tome 1 du Silence des Dragons, nous plongeons en plein cœur d'un univers moyenâgeux duquel ont disparu les dragons. En effet, de nombreuses légendes content leur existence. C'est ce qui motive le départ d'Elenn, une princesse pas comme les autres : elle veut les retrouver. Mais ce n'est pas la seule : Maëlys se voit également chargée de cette mission par la mère-même des dragons. Arriveront-elles à les retrouver ?
 
"Peine perdue. Une gamine, une empotée, un blessé, un chaton, un ramassis de souvenir. Belle équipe... Pas étonnant que ça finisse mal !"
 
Maëlys et Elenn sont deux personnages féminins que j'ai beaucoup aimés. Elles n'ont strictement rien à voir, si ce n'est leur courage et la volonté qu'elles mettent dans leur quête, qu'elles mettent pour s'échapper d'une vie ou d'une image qui ne leur plaît pas : la première est fille d'aubergiste, l'autre est une noble. Tout au long de l'aventure, les deux jeunes filles évoluent, même si l'évolution d'Elenn est, pour moi, la plus impressionnante. Effectivement, c'est une princesse malmenée par les hommes de sa famille, agressée à cause de ses rondeurs par exemple. Et dans son périple, on la voit s'affirmer, oser se montrer, s'épanouir... C'est sûrement pour cette fragilité touchante s'enhardissant qu'Elenn est mon personnage préféré du roman.

Outre ces deux protagonistes, les personnages secondaires sont bien construits, encore mieux que dans Lady Falkenna. Certains m'ont surprise dans le bon sens, d'autres dans le mauvais. On essaye de bien les discerner mais très souvent, on est bernés du début jusqu'à la fin.

"Elenn n'était pas belle. Elle le savait."

Ces personnages ont donc fait que j'ai directement accroché au roman. Mais au-delà de cela, l'histoire est elle aussi bien ficelée. Mêlant les points de vue de Maëlys et d'Elenn (les deux à la 3ème personne), on a toujours de nouvelles informations qui complètent ce qu'on a déjà appris avec l'une ou l'autre. En plus, ce mélange de points de vue renforce l'addiction : forcément, l'auteure ne se prive pas du plaisir de couper certains chapitres à des moments bien critiques... Du coup, on a envie de savoir la suite forcément...
 
L'univers est aussi bien construit. Les créatures présentées ont exacerbé mon imagination et les lieux emblématiques du roman m'ont mis des étoiles dans les yeux. Et cet univers est très agréablement porté par la plume d'Alizée Villemin, dont la qualité avait déjà été soulignée dans ma chronique du tome 1 de Lady Falkenna.

Et juste un mot sur la fin : qu'est-ce que c'est que ça ?! Comment peut-on faire ça ? J'étais presque en pleurs, déchirée par les rebondissements... C'est rare de voir ce genre de choses se produire...

Bref, c'est une excellente lecture qui m'a charmée du début jusqu'à la fin ! Les personnages, l'histoire et l'univers m'ont extrêmement plu. Il ne manquait que la toute petite étincelle pour atteindre le coup de cœur... Mais, croyez-moi, on y était tout près.

4 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas mais ce petit livre à l'air sympa :)

    RépondreSupprimer
  2. Je découvre et le roman et son auteur (et ton blog auquel je me suis abonnée, du coup ^^ ) !
    Je me note le roman : j'aime bien les dragons ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup ! Et je suis contente de te les avoir découvert !
      J'espère qu'il te plaira !

      Supprimer