mercredi 26 octobre 2016

Maman aime danser - Chronique

"Je n'oublierais jamais le jour où papa m'a dit ''Tu sais, Tom, que Maman aime beaucoup danser''."

Maman aime danser
Didier Pobel
Bulles de savon
67 pages

C'est un petit garçon et il est seul chez sa grand-mère pour le week-end, sa mère est partie danser. Maman aime beaucoup danse, tu sais, lui répète son père. On est lundi, elle n'est toujours pas revenue. Elle aime danser, d'accord, mais la musique doit bien s'arrêter un jour, non ?

Comment vous parler de ce petit livre ? Il est à la fois doux et percutant, enfantin et dur étant donné son sujet mais également, étant donné la manière dont il a été abordé. C'est un coup de coeur, bien évidemment, mais c'est surtout un inclassable pour ma part. Je remercie donc fortement Bulles de savon de m'avoir permis de lire ce livre.

On est lundi. Pourtant, Tom n'est pas à l'école, il est encore avec sa grand-mère et son père. Sa mère, elle, est partie danser vendredi soir. Depuis, il ne fait que l'attendre. De part son entourage, il comprend qu'il s'est passé quelque chose mais quoi ? Du haut de son jeune âge, c'est difficile de comprendre l'inimaginable, surtout quand même les adultes ne semblent pas comprendre eux-même.

Tout au long du livre, c'est ce petit garçon à peine âgé de 3, 4 ou 5 ans (selon moi) qui nous narre cette histoire, son histoire, l'histoire de la longue attente de sa mère, de ses observations qu'il fait sur ce qui l'entoure. Contrairement aux lecteurs, Tom ne comprend rien. Du regard, il s'arrête sur des détails selon quelques instants, les décrit avec quelques mots puis passe à autre chose. Son innocence ressort pleinement de ce livre, comparé à la barbarie à peine évoquée mais sue.

Car oui, ce livre revient sur les attentats de ce 13 novembre 2015, notamment celui du Bataclan. L'inimaginable, la brutalité des événements sont pourtant simplement devinées. En effet, à travers certains détails qui nous ont tous marqués, on devine ce qu'il s'est passé, on devine ce qu'on ne pouvait imaginer. On voit aussi l'horrible vérité grâce aux comportements des adultes l'entourant : au final, on a juste envie de les prendre dans nos bras, comme on a eu envie de prendre ceux que l'on aime dans les nôtres le jour même et les jours suivants l'attentat.

Pourtant, on ne pleure pas. Le récit n'est pas larmoyant. Seules les pages défilent aussi vite que des larmes sur une joue. Tout cela à cause, encore une fois, du point de vue de Tom : il pose des questions, ne fait que des observations et pas d'interprétations à cause de son âge. Et j'ai trouvé intéressant de voir les événements, à la fois d'aussi près et d'aussi loin, à travers ce regard d'enfant.

La plume de Didier Pobel fait aussi son petit effet. Elle ne m'a pas lâchée de la première à la dernière page du livre. Elle est très douce : pas de mots compliqués comme "attentats", "terrorisme" ou "mort", quelques mots déformés et des phrases très simples. Comme si c'était véritablement un enfant qui nous livrait son ressenti. De plus, j'ai aussi adoré la manière dont il parlait de la mère, de façon poétique j'ai trouvé.

Alors, certes, c'est publié en tant que "jeunesse". Mais je ne vois pas du tout seulement dans des mains de jeunes pré-adolescents (plus petits, je ne pense pas qu'ils comprendraient seuls de toute façon) mais bien dans les mains de tous. De tous ceux qui ont envie bien évidemment de se confronter à cet événement encore bien présent dans toutes les têtes...

C'est donc un coup de coeur ! Inclassable même, ce livre m'a touchée mais ne m'a pas faite pleuré tellement il est doux et grâce à l'innocence dans la bouche de Tom, contrairement à la sombre réalité.

8 commentaires:

  1. Une magnifique chronique♥ J'en ai pensé la même chose que toi :) !!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai deja vu ce livre partout, aaaarg, trop tentant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il te tente, je te le conseille vraiment ! :D

      Supprimer
  3. Merci de me l'avoir prêté :D J'ai adoré, c'est un petit livre vraiment très touchant! (signé Le rossignol ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Je suis super contente qu'il t'ait plu ! :D

      Supprimer
  4. Réponses
    1. J'espère que l'occasion de le lire se présentera à toi !

      Supprimer