mardi 27 septembre 2016

Les Temps d'une vie, tome 1 : Rencontre avec Chronos - Chronique

"Faut pas pleurer, ma jolie, la vie est belle quand on sait comment la regarder."

Les Temps d'une vie, tome 1 : Rencontre avec Chronos
Enel Tismaé
Nats Editions
315 pages

« Et si… » un vieillard qui se présente comme Chronos, Dieu du Temps et de la Destinée, vous proposait de revenir en arrière pour refaire votre vie que vous estimez complètement ratée ? C'est dans cette situation que se trouve Kayla, future maman de 26 ans, abandonnée de tous, perdue et pleine de regrets. L'occasion rêvée de se reconstruire une vie parfaite… Encore faudrait-il que ce vieux fou soit bien Chronos ! Kayla choisit de le croire et se retrouve embarquée pour un tas d'aventures dans le Temps, accompagnée de l'insupportable mais tellement beau Samuel, Gardien de l'Olympe, pour tenter de réparer ses erreurs. Une seule règle : ne pas chercher à sauver ceux qui sont destinés à mourir, sous peine de terribles représailles de la part d'Hadès, Roi des Morts.

Merci à Nats Editions de m'avoir plongée une nouvelle fois dans un récit entre réalité et mythologie ! En effet, en lisant ce livre, bien que l'histoire soit totalement différente, j'ai beaucoup pensé à Divano, un premier tome que j'avais énormément aimé également. Et oui, dans les deux, les dieux grecs sont bien présents dans notre petit monde !

Kayla Stuart, jeune femme de 26 ans, aurait bien souhaité une vie différente. Rien ne lui convient pleinement : les relations avec sa famille sont compliquées, elle enchaîne les jobs, a perdu des proches et le père de son enfant a fui en apprenant la nouvelle. En fin de compte, seule sa fille qu'elle attend semble lui procurer un peu de bonheur. Or, un jour, Chronos en personne se déplace et lui propose de remonter le temps. Doit-elle croire à cette folie et que pourrait-elle changer ?

"Son rire chantait, ses yeux brillaient, tout en elle respirait la joie de vivre."

Il faut bien avouer qu'en commençant le roman, je redoutais la suite de ma lecture. En effet, dès les premières pages, miss Kayla m'énervait à un point ! Ok, je veux bien compatir, c'est vrai que sa vie ne fait pas rêver, loin de là. Mais, pour moi, elle se faisait trop passer pour la malheureuse de service et je ne la voyais pas vraiment agir pour que cela change ou, du moins, réfléchir sur ce qu'il pouvait y avoir de positif dans sa vie. Vraiment, le début a été compliqué, surtout qu'à ce moment-ci, je ne trouvais pas la plume de l'auteure très entraînante, alors que je l'avais déjà aimé dans On m'a dit...

Et puis, d'un coup d'un seul, tout a changé... Je me suis mise à tout adorer : le rythme, l'histoire, les personnages...

Ces derniers ont en effet conquis mon petit cœur. Kayla s'est changée et ne cesse d'évoluer tout au long de sa vie. Comme quoi, même à 26 ans, on apprend encore ! Elle devient alors un personnage que j'ai aimé suivre. Ça changeait du début tiens... Mais celui qui m'a le plus plu, le plus touché, le plus fait marrer, c'est bien Samuel, son gardien. Ce mec est juste... C'est mon petit chouchou. Il est sensible, arrogant, touchant, charmeur, charmant, beau, bagarreur, etc. La liste est longue. Mais Sam, c'est un tout qui a su me séduire et faire que je suis totalement tombée sous son charme.

"Rien n'était pire que le doute pour déstabiliser quelqu'un. De grandes batailles s'étaient perdues sur un moment d'hésitation. Un simple instant qui avait fait pencher la balance d'un côté ou de l'autre."

L'histoire est aussi super plaisante à lire. Sur le coup, je pensais vraiment savoir à quoi m'attendre. Je pensais seulement. Car très vite, j'ai compris que je ne pourrais jamais savoir à quoi m'attendre. D'ailleurs, elle prend une tournure vraiment inattendue vers la fin, j'ai juste halluciné, je n'avais rien vu venir. En tout cas, une fois lancée, l'intrigue nous happe et prend un caractère bien addictif, souligné par la plume de l'auteure agréable à lire qui sait nous faire rire parfois.

Que Kayla soit capable de remonter le temps permet de mener une véritable réflexion soi-même : que changerons-nous si nous pouvions faire de même ? Ne vaut-il pas mieux donner le maximum pour changer notre vie maintenant au lieu de larmoyer ? Kayla gagne en maturité, quelque soit ses épreuves. On devient fiers d'elle, comme nous pourrions l'être nous-même de nous si nous évoluions identiquement. Enfin bref, voici une belle réflexion mélangée à des références mythologiques...

"J'en ai vu des fous et je peux vous dire que ceux-là ne sont pas au courant qu'ils le sont."

Par contre, la fin... Déjà, je ne m'attendais pas aux derniers chapitres et à la tournure qu'ils ont pris. On commence à avoir des doutes. Et quand on commence  à se dire que ça va simplement se finir de cette manière qui nous va très bien, voilà que ça change d'un coup ! Et à la dernière page en plus ! Franchement, ça donne envie de lire la suite !

C'est donc une excellente lecture ! Malgré un début difficile, j'ai fini par tout aimer ! Surtout Samuel... Ce tome nous embarque dans une histoire imprévisible, porteuse d'une belle réflexion côtoyant quelques récits mythologiques...

8 commentaires:

  1. J'ai adoré ce roman, je l'ai même dévoré, hâte de lire la suite :D

    RépondreSupprimer
  2. Une lecture que j'avais également beaucoup aimé :) La suite aussi d'ailleurs. Bonne lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais bien lire la suite ! J'espère que j'en aurais l'occasion !

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas mais ça a l'air vraiment bien ! :D

    Camille :)

    RépondreSupprimer
  4. L'histoire a l'air bien, tu me tentes :p !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi, je suis contente de l'apprendre :p

      Supprimer