mardi 8 septembre 2015

Du domaine des Murmures - Chronique

 
Du domaine des Murmures
Carole Martinez
Gallimard
Folio
240 pages

En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire «oui» : elle veut faire respecter son vœu de s'offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe...
Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et ce souffle l'entraînera jusqu'en Terre sainte.
Carole Martinez donne ici libre cours à la puissance poétique de son imagination et nous fait vivre une expérience à la fois mystique et charnelle, à la lisière du songe. Elle nous emporte dans son univers si singulier, rêveur et cruel, plein d'une sensualité prenante. 

Ce livre faisait partie de ma wish-list depuis un an, quasiment jour pour jour. J'ai donc été ravie de le choisir et de le recevoir dans le cadre de l'Explo'Book organisé par lecteurs.com, que je remercie une nouvelle pour son envoi.
J'ai beaucoup aimé ce roman plusieurs fois récompensé. Et je comprends maintenant pourquoi...

Nous sommes plongés en plein cœur du Moyen-Age, dans le Domaine des Murmures. Esclarmonde, adolescente de 15 ans, va y bouleverser bien des choses en ne disant pas "oui"... C'est donc son histoire, celle des habitants et celle du domaine que nous découvrons ici.

Je me suis beaucoup attachée à Esclarmonde. Je trouve qu'elle est incroyablement mûre alors qu'elle a sensiblement le même âge que moi. Je l'ai admirée pour le courage dont elle a fait preuve lorsqu'elle s'est opposée à ce que prévoit son père pour elle à cette époque où les seules choses à faire pour elle étaient de se taire et d'obéir.
Et suite à sa décision d'être emmurée et donc, de renoncer à toute sorte de chose, on voit qu'elle a un réel impact important sur les gens, que ce soit sur les habitants du domaine, des pèlerins ou des proches. Même si la plupart lui accordent beaucoup plus d'importance que ce qu'elle n'en a eu toute sa vie, ils ne la voient que comme un lien avec Dieu, en oubliant la femme qu'elle était de temps en temps dans sa prison. Ce qui m'a vraiment peinée, même si c'était à la base un choix de sa part.

Ainsi, à travers cette jeune fille, on découvre comment les femmes étaient considérées au Moyen-Age. Ce sujet est très bien amené dans ce roman et bien mis en avant grâce à Esclarmonde mais aussi à quelques autres personnages féminins, ce qui fait que nous sommes forcément touchés au final par ce sujet et le destin de celles-ci.

La religion est aussi un sujet récurrent dans ce roman. J'ai eu un peu de mal à m'y habituer, j'avoue, mais ça n'a pas gêné ma lecture pour autant. En effet, cela renforce l'idée que notre personnage principale se dédie à Dieu et aussi l'importance qu'avait la religion au quotidien du Moyen-Age.

D'ailleurs, j'ai trouvé qu'on en apprenait pas mal sur ce dernier point. Même si au départ j'ai eu un peu de mal à visualiser les lieux, j'ai par la suite bien pu m'imaginer le domaine et voir comment tout se déroulait et s'organisait à l'intérieur. On apprend aussi des choses sur les croisades, ce qui est vraiment intéressant. Ce roman a donc un très bon aspect historique.

On voit très bien ici que l'auteure a fait de nombreuses recherches sur cette époque et les réinvestit vraiment bien, de façon à ce qu'on apprenne des choses sans que cela nous semble lourd. J'ai d'abord eu du mal avec sa plume à cause du vocabulaire : ça change vraiment de ce que je lis habituellement. Une fois habituée (ce qui a pris peu de temps au final), j'ai vraiment pu apprécier sa façon d'écrire qui est vraiment très agréable. L'auteure laisse aussi des petites zones d'ombres, qui ont su m'étonner lorsque j'ai saisi le pourquoi du comment. Elle a aussi rajouté un côté fantastique à travers des légendes dans son texte, si bien que des fois, je ne savais plus ce qui était réel ou non.

Personnellement, plus j'approchais de la fin, plus j'avais envie de savoir comment cela allait finir. Je n'ai pas été déçue et j'ai vraiment été touchée...

Conclusion : c'est une très bonne lecture ! C'est un livre que je recommande fortement pour tout : son personnage principale, son aspect historique, la plume de l'auteure,...

6 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas, mais ça a l'air pas mal, surtout en vue de ta chronique. En plus j'adore l'Histoire *-* ♡ je suis totalement d'accord avec toi (même si je ne connais pas le livre) avec la religion qui permet de se placer dans le temps vu qu'ils étaient plutôt très croyant avant ^-^
    Merci de la découverte en tout cas !

    Camille :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, il est fait pour toi ! ^^ Je te le conseille vraiment que c'est un livre qui m'a marqué quand même :p
      De rien ! ♥

      Supprimer
  2. J'héiste j'hésite...Ta chronique me donne envie, le résumé aussi...mais...la période historique...NON !!!

    bisous
    Victoire3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, je ne te le conseille pas ^^' Je pense qu'il faut avoir un minimum d'attrait pour cette période pour le lire :)
      Bisous !

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas non plus, mais maintenant ce livre me fait envie, principalement à cause de la période historique qui est couverte. ;)
    Merci pour cette découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! Contente qu'il te tente !
      De rien !

      Supprimer